Le Seigneur des Anneaux RPG : L'Âge des Héros

    Voyage pour Dale

    Partagez
    avatar
    Thranduil Vertefeuille

    Masculin Date de naissance : 23/06/1997
    Date d'inscription : 29/09/2014
    Age : 20
    Messages : 391
    Localisation : La Forêt-Noire

    Feuille de personnage
    Pièces: 1100 PO's
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Voyage pour Dale

    Message par Thranduil Vertefeuille le Ven 31 Oct - 5:10

    Le Roi des Elfes venait de sortir des la Montagne Solitaire et accompagné de sa garde personnelle composait de soixante cavaliers armés d'épées et d'arcs, il prenait la route de Dale. Dale... Pendant un temps nommé la désolation de Smaug. On ne pouvait qu'admirait le travail que la nouvelle lignée des Rois de Dale avait fournit. Les tas de gravas étaient devenus de fabuleuses murailles, les maisons en ruines ? De magnifiques demeures. Cette cité resplendissait à travers toute la Terre du Milieu pour son commerce, l'énorme quantité de travail que les habitants avaient eût pour rebâtir la ville et surtout par sa ligné royale. Bard, le premier nouveau Roi de Dale avait tué le dragon Smaug avec une arc-lance de Lacville. Thranduil était heureux d'avoir toujours pu compter la famille royale de Dale dans ses alliés depuis ce triste jour ou la ville fut brûlé. Lacville aussi nommée Esgaroth avait toujours fait le lien commercial entre Aradhrynd, capitale des Elfes Sylvestres et Dale, centre principal du commerce du Nord-Est de la Terre du Milieu. Le Seigneur de la Forêt-Noire était tenté depuis longtemps de revenir à Dale pour en rencontrer le nouveau roi, mais il ne l'avait jamais fait. Sa visite là-bas avait pour but d'établir avec le Roi Brand une alliance militaire contre les forces de Sauron à Dol-Guldur et de signer un accord commercial. Dol-Guldur devenait une menace pour tout le Nord-Est de la Terre du Milieu, Dale y comprise. Thranduil espérait que le Roi ne resterait pas insensible à ses demandes. Il le savait un Homme d'honneur et bon avec son peuple, l'Elfe doutait que celui-ci fermerait les yeux sur une menace pareille.

    Le commandant de sa garde s'approcha du Roi avec son cheval. Il lui fit un signe de respect de la tête. Cet elfe était blond avec de longs cheveux. Son visage était dissimulé par son casque mais Thranduil le connaissait, les traits fin caractéristique des elfes était un peu plus arrondi chez lui et son visage doux caché bien ses capacités hors-du-commun. Le commandant, menait ses soldats d'une main de fer et ceux-ci le respectaient car il savait que sans lui et la discipline qu'il imposait, nombre d'entres eux ne seraient même plus de ce monde aujourd'hui. Le Roi Sinda l'estimait à sa juste valeur même si il ne le montrait que peu. Son sujet s'adressa à lui ainsi :

    « Votre Majesté, pensez-vous que les Hommes de Dale entendront vos paroles ? Vous savez comme nous que leur race a beaucoup manquée à ses promesses par le passé. Je n'oserai pas vous contredire Mon Roi mais pensez-vous vraiment que se tourner vers eux est la meilleure alternative que nous ayons ? Malgré la Dernière Alliance, ils n'ont pas tant changé... Ils ont toujours fait courir à notre monde des risques inconsidérés. Encore aujourd'hui, c'est à cause d'Isildur et de son avarice que nous devons affronter Le-Traitre-Aux-Valar... »

    Thranduil regarda son fidèle commandant avec son air royal. Le toisant de toute sa grandeur, il regarda le ciel... Clair et ensoleillé. Il hésitait à répondre à ses questions. Non pas car il n'avait aucun compte à rendre. Mais simplement car il savait que celui-ci avait en partie raison. Ce qui le convaincu de répondre fut le fait que justement, ces Hommes qui les avaient eux et toute la Terre du Milieu allait devoir lutter pour réparer leurs erreurs et le Roi connaissait l'entêtement et le courage inattendu des Hommes et ceux qui peuplaient aujourd'hui Dale lui avait prouvé il y a plusieurs décennies lors de la Bataille des Cinq Armées. Alors, de sa voix froide et claire il répondit :

    « Tu as raison. Il y a des Hommes auxquels nous ne devrions pas confier notre avenir. Mais ceux qui vivent dans cette ville ont toujours montré un courage et une bonté rare chez leur race. Durant tous nos millénaires de vie, nous avons tous réfléchi à ce qu'il adviendrait de ce monde et aujourd'hui j'ai la réponse, nous l'avons sans doute tous. Le prochain Âge serai l'Âge des Hommes. Je ne souhaite pas quitter ses terres, et nous serons obliger de cohabiter avec eux. Cohabiter avec eux ne pourra se faire que si nous avons un passé commun. Aujourd'hui, nous forgerons une page de ce passé commun. Aujourd'hui, nous inscrirons nos noms auprès de ceux des Hommes à jamais. Aujourd'hui, nous allons décider de vivre, combattre et mourir ensemble, ou pas. Aujourd'hui, c'est plus que le sort d'une alliance militaire qui est en jeu. C'est le sort de tout un peuple que nous avons entre nos mains. Notre peuple. »

    Le commandant s'éloigna pour faire la revue des troupes avant de pénétrer dans la ville. Elle se rapprochait et on pouvait maintenant voir chaque maison formant la ville. Le moment qui déciderait si les Elfes de la Forêt-Noire combattront seul ou pas approchait. Ce moment allait sceller à jamais l'entente ou le désaccord entre deux peuples.  Un moment comme on en voit peu... Même dans une vie d'Elfe.

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 9:14