Le Seigneur des Anneaux RPG : L'Âge des Héros

Forum TEST LSDS
 

Partagez|

Dans le ventre de la bête [Quête Argent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Masculin
Date d'inscription : 06/10/2014
Messages : 56



Feuille de personnage
Pièces: 4 860 PO
Équipement:
Armée recrutée:

MessageSujet: Dans le ventre de la bête [Quête Argent] Sam 25 Oct - 17:42

=Dans le ventre de la bête...=


Après l'ascension assez rude vers l'Antre de Shelob, Moloch consulta du regard toutes les personnes qui s'étaient engagées (volontairement ou non) avec lui dans cette aventure. L'un des "sacrifices" avait tenté de se suicider, préférant mourir de par lui même, plutôt que de se retrouver dévorer par une araignée géante. Heureusement pour Moloch, il avait échoué ayant été retenu par l'un des deux gardes. L'entrée de la caverne n'était qu'une faille rocheuse tout juste assez large pour le passage d'un cheval et à demi camouflée par de longues toiles d'araignée. Les deux soldats sortirent une torche tout en veillant sur les trois prisonniers, Moloch ouvrait la marche dans les ténèbres du territoire de chasse d'Arachne. Il savait que celle-ci était imprévisible et pouvait tout aussi bien se repaître de son corps, mais il savait qu'elle était une antique alliée de Morgoth et que depuis toujours Sauron l'utilise afin de garantir la sécurité de cet accès supplémentaire vers le Mordor. A l'intérieur, la faille s'enfonçait d'une bonne vingtaine de pieds puis débouchait sur une espèce de petite salle. Celle-ci se divisait en plusieurs petits tunnels étroits. Des cadavres pendaient au plafond et les prisonniers commencèrent rapidement à geindre comme des nourrissons se voyant condamnés de la sorte à subir un traitement aussi affreux que celui qu'ils allaient recevoir. Soudain, ils entendirent des crépitements dans l'un des tunnels, elle arrivait...Moloch prit alors la parole:

-Puissante Arachne, ultime descendante d'Ugoliant, alliée de Morgoth et de Sauron, moi, Moloch le Cruel, capitaine du Mordor, aimerais m'entretenir avec vous.

L'un des soldats ficha soigneusement la torche dans la roche pour se délester de ce fardeau et fournir à l'escouade un point de repaire. Un vrombissement se fit à nouveau entendre, plus fort, accompagnés de sortes de vibrations. Impatient, Moloch invoqua à nouveau le nom de la terrifiante araignée. Des pattes ébènes émergèrent de l'obscurité, puis Arachne apparu entièrement à la vue des Orques. Celle-ci se positionna en hauteur, fixant les nouveaux arrivants de ses yeux brillants, ses mandibules s'agitèrent. Moloch poursuivit alors:

-J'aimerais traverser votre royaume en quête d'un trésor depuis longtemps oublié. Sachez qu'en guise de présents, je vous offre ces trois fières Orques. Ils sont petits mais gras, vous pourrez ainsi les déguster lentement comme vous l'aimez tant. En échange, j'aimerais votre bénédiction au sujet de ma quête à travers votre territoire et la certitude de ressortir de cette grotte avec mes deux gardes ici présents. Êtes-vous d'accord ? Ô grande et puissante fille d'Ungoliant ?

L'araignée se mit à tournoyer autour de la caverne, patte par patte, elle semblait inspecter les trois malheureux prisonniers. Elle émit une sorte de sifflement de satisfaction et se mit à la hauteur des Orques, Moloch et ses gardes reculèrent un peu observant la scène qui défilait sous leurs yeux. Arachne tissa une toile liant ainsi dans la mort les trois prisonniers, ceux-ci n'eurent pas le temps d'hurler une dernière fois et se turent à jamais, transpercés par le dard de la bête. Le regard de celle-ci croisa une dernière fois celui de Moloch,en guise de remerciement. En réponse, le capitaine baissa doucement la tête. Arachne saisit ses proies et s'enfonça dans les ténèbres du véritable dédale qu'était la grotte.

Moloch et ses deux gardes s'enfoncèrent, eux aussi, dans les ténèbres. D'après les informations de Gorûrk, le coffre se situerait non loin d'une petite source s'écoulant dans les entrailles de l'Antre de Shelob. La descente dans le ventre de la bête était des plus inquiétantes, mais Moloch ne laissa pas ses émotions prendre le dessus et progressa....Jusqu'à percevoir, quelque part plus bas, le murmure haletant de ce qui devait être le bruit de l'eau...Par Morgoth ! La source....ils l'avaient trouvés...

A l'aide la torche de son garde, Moloch réussit à apercevoir la silhouette du coffre. Le récit de son lieutenant était vrai...enfin...il n'y avait qu'une seule façon de le savoir. D'un violent coup de pied, Moloch perça la serrure, ce qui enclencha automatiquement l'ouverture du coffre. Les flammes oranges et jaunes miroitaient leur reflet sur les pièces en or. En plus de celles-ci, on pouvait également voir des vases et des récipients ornés de pierres précieuses splendides. La réaction des Hommes du Gondor de ne pas vouloir laisser tant de trésors entre les griffes du Mordor était tout-à-fait compréhensible. Et voilà que des années plus tard, leurs efforts de préserver toute cette richesse s'avérait être vain car désormais...elle était en possession d'un capitaine du Grand-Oeil.

En sortant de la grotte, Moloch fronça les sourcils en voyant deux Orques leur barrer la route.


-Hey, Moloch le Cruel ! J'suis Larzulbur et v'la m'frère Larzgur, nous comptons bien te soulager de ce coffre ! Déposes-les armes, sale chien !

Le capitaine de Morgul ne prit même pas la peine de lui répondre et fit signe à ses gardes de sortir leur arme, il fit d'ailleurs de même avec sa masse. Soudainement, un jet blanchâtre sous forme de toile immobilisa les deux dissidents. Arachne veillait sur ses nouveaux partenaires et après tout c'était une bonne occasion pour recevoir plus de viande fraîche. Moloch, profondément vexé par l'attitude ses semblables, offrit en guise de représailles un violent coup de masse sur la tête de Larzulbur. Et un autre, qui lui fissura le crâne...le troisième fit littéralement éclater la tête de l'Orque sous la violence de l'arme en acier. Moloch posa un pied sur le thorax du cadavre et le poussa dans le vide....Il retomba dans le fleuve en plus bas...

-Ton frère et toi n'êtes pas ce qu'il y a de plus précieux dans l'armée du Mordor, votre vie est insignifiante. Pour la peine, j'offre ta vie à Arachne, elle seule décidera de ton sort sur tes terres...Saches que pour ton frère...ce n'était que justice. Tu es désormais considéré comme un traître et un Orque mort...Larzburg frère de Larzulbur...

En redescendant avec le coffre, les trois Orques entendirent des cris...la sentence de l'Araignée avait été radicale...Comme il le fallait en Mordor.

En revenant à Minas Morgul, Moloch fut accueillit en véritable héros par ses hommes et les acclamations de ceux-ci furent encore plus enthousiastes. Cependant, le Cruel consacrerait cet or à des fins militaires, la mission qu'il allait entreprendre à Dol Guldur nécessiterait un minimum de moyens, c'était largement plus qu'une certitude. Les Orques partageaient un point commun avec, très certainement, leurs plus grands rivaux : les nains. Il s'agissait de l'amour de l'or et des « belles choses » bien que cela soit assez contradictoire avec la façon de vivre des Orques, leur simple égocentrisme signifiait cet attrait pour les trésors. Faiblesse que partageait également certains Hommes. De toute façon, pour les humains la faiblesse n'avait rien d'étonnant. La nature humaine était faible en elle même, celle des Orques la surpassait largement. Ce peuple barbare était très certainement le plus apte à gouverner la Terre du Milieu car sous leur règne, seul les forts persisteront. Les faibles seraient purgés du monde et par cet acte, celui-ci n'en serait que plus pacifier et plus renforcer. Des villes sortiront de terres pour prendre forme et former une cité qui perdurera des siècles. Le quatrième âge serait celui des Orques. Sous la tutelle de Sauron le Grand, lui même aux ordres du puissant Morgoth.


Moloch annonça à sa légion :


-Soldats ! Aujourd'hui, c'est un grand jour pour notre légion ! Nous serons ceux ayant réussis à vaincre le Gondor par delà la barrière du temps. Malgré les années, ces foutus Gondoriens ont cru pouvoir nous cacher ce trésor sur nos propres terres ! Mais ils ont échoués, les actes d'antan ne restent jamais méconnus bien longtemps ! Désormais, nous pouvons nous préparer à la suite de notre activité. Nos frères de Dol Guldur ont besoin d'aide afin de pacifier leur territoire des intentions guerrières de leur plus grande menace, c'est à dire, les Elfes de Mirkwood. Aiguisez-vos lames, renforcez vos pièces d'armures et préparez vous...car la guerre approche et tous périront derrière son sillage...

Alors que les Orques acclamèrent à nouveau leur capitaine, Gorûrk lui imposa quelques murmures se valorisant d'avoir eu raison sur l'existence du coffre, et sur la véracité de ses propos au sujet de l'isolation de celui-ci dans la grotte d'Arachne. A propos de celle-ci d'ailleurs, Moloch ajouta à son lieutenant :

-J'ai eu tord de douter de tes propos, mon ami, saches qu'en arpentant le royaume des ombres et des toiles, j'ai aperçu la maîtresse des lieux. Arachne, toute puissante descendante d'Ungoliant, son regard s'est figé dans le mien et j'ai compris qu'elle se révélait toujours être une bonne alliée du Mordor. Ses filles marchent déjà sur Dol Guldur et la Forêt noire, tissant des toiles gigantesques et pondant à grande échelle, afin de s'étendre et agrandir leur modeste royaume. J'ai compris dans le regard de cette bête, qu'elle ressentait une sorte d'amour pour ses enfants...Elle semble terrifiante mais regorge d'une espèce de tendresse...Je porterais celle-ci jusqu'à ses filles et ainsi, plus vigoureusement, elles se battront pour notre compte. Ah, j'aimerais que tu maintiennes l'entraînement des soldats qui resteront ici pendant mon absence. Je ne veux pas qu'ils se ramollissent. Nous sommes en Guerre, il n'y a pas de temps à perdre...L'ennuie n'existe pas. J'espère être clair, bon allons se vider quelques chopes auprès des hommes de Gothmog, je suis sûre qu'ils ne refuseront pas une tournée générale !


~*~

Quelques jours plus tard.

Tout était prêt pour le voyage de Moloch jusqu'à Dol Guldur, il avait recruté des chevaucheurs Wargs pour l'accompagner dans sa quête et pour une mission ayant pour principale orientation la discrétion, les chevaucheurs Wargs étaient presque inégalables. Grâce à leur rapidité et leur capacité à voyager plus rapidement que toute autre unité dans l'armée du Mordor, hormis bien-sûr les terribles créatures ailées des Nazgûls. Moloch s'était rendu à la fosse d'élevage, tôt dans la matinée, afin d'y sélectionner sa monture pour ses voyages futurs.

La fosse était un lieu difficilement appréciable, à cause de l'odeur bestiale qui régnait de jour comme de nuit sur les lieux. Il était reconnaissable par ses rangées de cages et d'enclos servant à élever les Wargs. Ils étaient entraînés à survivre en milieu hostile et donc forcément à se battre. On les apprenait à être aussi efficace avec ou sans cavalier. Moloch savait qu'il devait posséder un Warg pouvant imposer le respect dans ses rangs, il fallait que sa bête soit aussi intimidante que lui même.

Et c'est là qu'il le vit, un magnifique Warg de Glace, son pelage blanc était magnifique, ses yeux oranges dégageaient une aura de puissance et le timbre de son cri impérieux glaçait le sang à tout ceux qui n'y étaient pas accoutumés. Il s'approcha de la cage et ordonna à un Snaga de le laisser entrer. Le petit Orque s'exécuta. Moloch saisit une grosse tranche de viande fraîche et le lança en direction du Warg. La bête se jeta sur son repas sans tarder la déchiquetant en multitudes de morceaux. Ayant terminé, le loup géant leva la tête observant son futur maître. Moloch le caressa et le baptisa afin de prouver qu'il était désormais SA propriété.


-Tu seras Krov, patriarche de glace et fureur de l'Hiver. Par ta présence, tu annonceras la morsure du froid sur les Peuples Libres, la mort s'abattra sur eux et leur sang se reflétera sur ton blanc pelage. Tes yeux percevront leurs mouvements, tes pattes franchiront leurs défenses et tes crocs perceront leurs armures ! Allons, mon nouvel ami, allons semer la peur dans le coeur des Hommes ! Car, nul n'échappera au courroux du Seigneur des Ténèbres.

Après avoir obtenu sa monture, Moloch rassembla une trentaine de chevaucheurs Wargs afin de fournir quelques dernières explications avant le départ vers Dol Guldur.

-Vous vous séparerez en deux groupes, l'un chevauchera à mes côtés et l'autre prendra un chemin distinct afin de ne pas nous faire repérer par nos ennemis. Je m'adresse principalement au deuxième groupe, rejoignons-nous à Dol Guldur, nous serons très certainement déjà là-bas.

Par la suite, la horde de Wargs et leurs cavaliers se ruèrent vers la vallée de Morgul sous des cris bestiaux...Un nouvel âge arrivait.

Rapidement, dans la forteresse et même au delà, on commençait tout doucement à réciter les actes guerriers du terrible Orque Pâle chevauchant un Warg de Glace et semant la panique dans les rangs de Minas Morgul tout en incarnant une figure d'ordre, d'autorité et de puissance.


Nombre de caractères requis: 7000 / Nombre de caract. du RP: 9251
-Fin Du RP-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dans le ventre de la bête [Quête Argent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Allons allons, montre moi un peu ce que tu as dans le ventre. (Pv : Cassidy)
» Vic' - Tu veux des papillons dans le ventre ? Mets-toi une chenille dans le cul !
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]
» Qui y a-t-il dans ce ventre... ? [Libre]
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux RPG : L'Âge des Héros :: Le Mordor :: Plateaux de Gorgoroth :: Cirith Ungol-