Le Seigneur des Anneaux RPG : L'Âge des Héros

    [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Partagez
    avatar
    Gorkil

    Masculin Date d'inscription : 23/10/2014
    Messages : 43
    Localisation : Moria

    Feuille de personnage
    Pièces: 5.600 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Gorkil le Jeu 23 Oct - 21:05

    Dès le petit matin nous sommes partis avec un contingent en direction du pays de Dùn où attendait le grand Saroumane. Quelques jours au paravent on avait envoyé un messager. Gra... Gro... Grot ! Voilà, on a envoyé Grot vers la Tour d'Orthanc afin d'organiser une entrevue. L'objectif  est simple: arriver à créer une alliance entre Saroumane et le Roi de la Moria, si cette alliance aboutie alors on pourra envisager plus loin, plus haut... Sauron et le Mordor. On a attendu toute la journée ce foutu messager et quand il est revenu il nous a annoncé que le magicien ne pouvait nous recevoir dans ses terres ! Pourquoi ? Par peur qu'on souille son territoire ! Jamais un tel compliment avait été prononcé envers le peuple Gobelin. Ah ça fait chaud au cœur ! Mais revenons au contingent; il est composé d'environ une centaine de Gobelins: vingt archers, cinquante épéistes et vingt lanciers. On a de quoi résister pour couvrir la fuite du Grand Roi.

    Le voyage est long, il fait chaud, puis il fait froid. Y'a du vent, y'a de la lumière. Oh moins nous, le Roi, nous sommes portés ! Ah qu'est ce que c'est moche la surface, la lumière fait mal aux yeux, le vent nous rafraîchit puis nous rend malade et vous sentez cette odeur ? Poua ! Ça sent vraiment mauvais. On se tourne vers un des soldats qui porte notre planche sur laquelle nous sommes assis.
    « Eh toi vermine ! C'est quoi cette odeur ? 
    - L'odeur des roses votre Malfaisance »


    Ah mais ça empeste la rose ! Vite, une fois rentré on parfumera nos appartements avec de la déjection de Troll. Ah tiens, qu'est ce que c'est là bas ? On dirai un homme habillé un blanc. Cela doit être lui. Le contingent s'approche prudemment et nous nous levons sur notre planche, trois misérables créatures nous aide à descendre, diantre que nous sommes maladroit. On s'approche du sorcier et là, on démontre que le Roi a un cerveau.
    « Oh grand Saroumane, Magicien Blanc, Divinité du grandiose Isengard et dominateur de la sublime et prestigieuse Tour D'Orthanc, je vous salue. »

    On s'incline bien bas puis on se relève et on tend le bras droit vers les vermines à l'arrières. Sceptre ! En quelques secondes, le sceptre qui n'était qu'en réalité un bâton surplombé d'un crâne de bélier comme tous les Rois Gobelins était en notre possession. Là, on est fier de notre habit: une cape royale, une couronne d'or, des bijoux et un bout de tissu servant de bas. On regarde le Magicien quoique l'on garde un œil vers ces satanés Orques.
    « Je viens vers vous en ce jour pour vous demander très humblement une alliance entre le Royaume de la Moria et l'Isengard. »

    Dans la Moria, on a le Balrog mais c'est aussi un des lieux les plus fortifiés des villes gobelines puisse qu’avant que ces lieux appartenaient aux Nains qui sont tous morts d'ailleurs. Cette alliance nous apportera la sécurité du Royaume.
    avatar
    Saroumane le Blanc

    Masculin Date de naissance : 20/12/1998
    Date d'inscription : 27/09/2014
    Age : 18
    Messages : 120

    Feuille de personnage
    Pièces: 16 500 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Saroumane le Blanc le Ven 24 Oct - 0:38

    La domination de Saroumane sur les orques des environs avançait à grand pas, le sort qu'il avait réservé au chef orque qui avait oser le défier avait visiblement refroidi l'ardeur de nombreux autres leaders et des murmures faisait référence aux pouvoirs formidables que détenait le Magicien Blanc, ce dernier avait d'ailleurs rassemblé une main d’œuvre assez facilement, confirmant ses desseins et son point de vue : Les Orques représentaient une main d’œuvre qu'il était facile d'obtenir, cette obtention était facilité par la proximité avec les Monts Brumeux et les pouvoirs extraordinaires que possédait l'Istari, impressionnant fort aisément les vermines qui se cachaient dans les cavernes et qui n'avait jamais vu l'étendue des pouvoirs qui se cachait en terre du milieu, que ce soit ceux des Istaris, des magiciens, des anneaux elfes ou même de... Sauron. Visiblement la réputation du magicien blanc avait voyagé bien plus au nord que l'Isengard puisqu'elle était venue aux oreilles du Roi Gorkil de la Moria, sombre seigneur de ces lieux qui cachaient en leurs entrailles une créature extrêmement puissante, bien qu'inférieure à la toute puissance du chef de l'ordre. Ces nouvelles n'étaient guères surprenants étant donné que de nombreux orques de la Moria avait migré vers le sud et c'était soumis à la toute puissance de leur nouveau seigneur. Quelques jours auparavant, un messager en provenance de la forteresse gobeline était passé en Isengard, annonçant que son seigneur réclamait une audience avec le mage corrompu. Requête qui fut accepté par un Saroumane intrigué par les dires de la créature, invitant son fameux « seigneur » à le rejoindre au Pays de Dùn non loin de la montagne quelques lunes plus tard et ainsi s'en alla la répugnante créature, satisfaite du travail qu'elle venait d'accomplir, quoi de plus normal, après tout, le « Dieu » Saroumane venait d'accepter sa requête.

    Les jours suivants furent occupés par les affaires habituels de l'Isengard, néanmoins le maître de ce dernier restait intrigué par l'invitation soudaine de ce Roi Gobelin, souverain parmi tant d'autres qui régnaient sur les monts brumeux d'ailleurs bien que la cité où s’exerçait le règne du dénommé Gorkil était une, si ce n'est la plus riche de toutes celles qui se cachaient dans ces montagnes. Le jour de la dite rencontre finit par arriver, comme à son habitude (la faute à la crise...) le magicien blanc se déplacerait à pied, n'ayant nullement l'utilité d'une monture grâce à sa condition de « Dieu » lui permettant de parcourir de longue distance sans ressentir de fatigue importante. Saroumane n'eut guère à attendre la venue de son invité longtemps, ce dernier n'était sûrement pas reconnu pour sa discrétion légendaire à en témoigner par la centaine de créatures grouillantes et répugnantes qui le suivait, le magicien se retourna pour faire face à la créature puante, cette dernière semblait plus civilisé que ses semblables, à moins que ce ne soit un simple instinct de survie ? Quoi qu'il en soit, il s'inclina plus bas que terre en glorifiant Saroumane, chose que le magicien apprécia comme il se devait, s'avançant un peu en direction du roi avant de s'exprimer de sa voix forte et suave mais nullement aidée en cela par les pouvoirs magiques de l'Istari, bien qu'il aurait été capable d'user de la puissance « Voix de Saroumane », il n'en voyait pas l'utilité pour le moment, son interlocuteur étant plutôt favorable à sa personne :

      [Saroumane le Blanc, Maître de l'Isengard, Chef du Conseil Blanc et Dieu des Uruk-Hai] Ainsi donc voici le Roi Gorkil, celui qui règne sur les profondeurs de la Moria. Je fus surpris d'apprendre votre envie de me rencontrer.


    Laissant un temps de suspens, le magicien regarda son bâton avant de reporter son attention sur la masse grouillante qui lui faisait face et de continuer la discussion sans néanmoins apporter de réponse à la demande de Gorkil :

      [Saroumane le Blanc, Maître de l'Isengard, Chef du Conseil Blanc et Dieu des Uruk-Hai] Mais pourquoi donc le Roi de la Moria vient-il accompagner d'une si forte escorte ? N'a t-il point confiance en la parole du maître de l'Isengard ?


    Après ces paroles, le magicien porta ses deux mains à son baton en le plaçant devant lui, comme pour s'y appuyer, après tout, son apparence de vieillard pouvait bien lui permettre un petit repos bien mérité ? Les Orques n'aimaient pas les choses qui traînaient en longueur, restait à voir si ce Gorkil était comme ses semblables ou s'il dépassait ses semblables par une intelligence supérieure ? Ou si sa simple force lui avait permis de se hisser à la tête des siens, ou alors avait-il carrément les deux en même temps ? Temps de question que Saroumane pourrait bien éclaircir au fil de la rencontre.

    /// 40 Lignes \\\
    avatar
    Gorkil

    Masculin Date d'inscription : 23/10/2014
    Messages : 43
    Localisation : Moria

    Feuille de personnage
    Pièces: 5.600 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Gorkil le Ven 24 Oct - 9:54

    Surpris ? Ah on a donc réussi à surprendre le Grand Saroumane ! On sent de la joie, du plaisir, une éternelle satisfaction de voir que ceux qui se croient supérieurs n'est sont pas moins que des personnes normales. Toutefois, on tient pas à ce qu'il nous rejette alors nous tairons cette découverte. Pourquoi commences t-il à parler de notre escorte ? C'est vrai que lui est venu seul mais quand même ! Alors on jette un oeil sur les vermines à l'arrière qui commencent à s'impatienter. Que pouvons-nous lui répondre ?
    "Comprenez, ô grand maître de l'Isengard qu'il aurait été fâcheux que par le plus grand des hasards, une force d'Orques viennent à mon encontre sur le chemin..."

    Oh, là on est fier de nos paroles ! C'est tellement recherché, tellement... humain ? Poua ! De toute façon pour se faire entendre il faut glorifier les gens et bien parler, heureusement qu'on a eu l'aide des scribes pour ça.
    "J'ai une grande confiance à l'égard du grandiose Saroumane. Cela aurait été honteux de se faire tuer par des Orques et faire venir Saroumane le Sublime pour qu'il ne trouve qu'un corps à qui parler. Un groupe d'Orque ne nous fait pas peur mais on ne sait jamais ce qui gambade dans ces plaines..."

    Et oui, dans notre grotte on sait tout, tooout ! Les murmures serpentes sur les murs, le Grand Roi connaît Saroumane plus que le magicien ne le pense.
    "Le Magicien Blanc en qui nous avons tellement confiance... n'oserait aucunement l'envoi de ses Orques en ma direction..."

    Et là, c'est le bluff. Les rumeurs des Orques disent que le Magicien de la Tour recrute des Orques et ces Orques ne reviennent pas. Dans un sens tant mieux, grâce à ça, on a pu dominer toute la Moria. Nous savons donc que ce Magicien est louche mais comment réagira t-il lui ?
    "Il se dit, ô puissant Saroumane que des Orques vont en direction de la Tour d'Orthanc afin de vous apporter leur fer. Les rumeurs n'ont pas pris longtemps avant de cheminer et une confirmation est venue quand j'ai appris que les Orques se baladant sur vos terres et sur les terres adjacentes n'avaient rien à craindre du Magicien Blanc. Ce dernier les laissant vagabonder à leur aise."

    Ce qui, il y a plusieurs années n'aurait pas pu être envisageable ! Le Grand Saroumane, Saroumane le Blanc qui aujourd'hui tisse une "amitié" avec les Orques. Il se trame quelque chose et on trouvera bientôt ce que c'est ! En tout cas... c'est bon oh oui c'est bon. Alors on regarde à nouveau la troupe derrière puis le magicien; le bâton, pourquoi se tient-il à son bâton. Il est... magique ?
    avatar
    Saroumane le Blanc

    Masculin Date de naissance : 20/12/1998
    Date d'inscription : 27/09/2014
    Age : 18
    Messages : 120

    Feuille de personnage
    Pièces: 16 500 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Saroumane le Blanc le Ven 24 Oct - 22:50

    Ce gobelin savait mieux parler que ces confrères, enfin, il n'était pas un gobelin après tout mais un semi troll, une de ces abominations qui sont de redoutables combattants et qui sont bien souvent moins intelligents que les orques basiques. Mais ce dernier était peut être une exception surnaturelle ? Ou tout simplement était-il un roi bien conseillé ? Après tout les rois incompétents mais disposant de bons conseillers étaient légions en Arda et il ne serait pas le premier à faire parti de cette catégorie. Il justifia la taille de son escorte par la crainte de subir un raid de la part d'orques hostile à sa personne, il annonça sa confiance envers Saroumane avant d'annoncer qu'il n'avait pas spécialement peur des orques mais de tout ce qui avait deux jambes dans le coin, il est vrai que les dùnedains et autres chasseurs se faisait de plus en plus nombreux dans la région mais jamais ils n'oseraient s'approcher aussi près de ces montagnes. A moins qu'ils ne craignaient une attaque des hommes de dùn ? Même si ces derniers avaient autre chose à faire que s'en prendre aux gobelins qui se baladaient aux pieds de leurs monts. La vermine se mit alors à penser qu'il connaissait les pensées de Saroumane, il pensait savoir ce que Saroumane ferait ? Le magicien s'avança un peu en direction du roi Gobelin et répondit d'une voix calme mais autoritaire envers le Roi Gobelin, ou plutôt le semi troll qui régnait sur la Moria par la terreur, il n'aurait sans doute jamais pensé pouvoir régner sur de telles richesses :

      [Saroumane le Blanc, Maître de l'Isengard, Chef du Conseil Blanc et Dieu des Uruk-Hai] Si je souhaitais vous éliminer, sachez que je n'aurais nullement besoin de l'aide vos semblables et votre escorte n'y changerait rien.


    « Oser », comment cet Orque pouvait-il avancer savoir ce qu'oserait faire Saroumane ? Ce misérable roi qui régnait sur la Moria n'était rien comparé à un Maiar, un ancien serviteur d'Aulë et qui était désormais une des choses les plus puissantes qui puisse marcher sur cette terre ! Il avança alors des connaissances hasardeuses sur la situation actuelle en Isengard, en Enedwaith et dans la Trouée du Rohan, même s'il y avait une part de vrai dans ses propos, il ignorait tout de ce qui se tramait vraiment. Ce roi voulait jouer le fin orateur avec Saroumane, lui qui était reconnu dans toutes la terre du milieu comme le plus grand orateur qui soit ? On disait de lui que sa plus redoutable arme n'était pas ses immenses pouvoirs non, ni d'éventuelles légions mystérieuses, non. Sa plus redoutable arme était sa voix et peu oser ne serait-ce que penser qu'ils pouvaient l'égaler dans ce domaine. Le maître d'Orthanc ne bougea pas de sa place, non, il répondit d'une manière humble et la simple qui soit, car il ne comptait pas donner des informations ou confirmer de quelconque rumeurs qui circulaient sur sa personne, les orques qui le rejoignaient en savaient déjà bien peu, alors un pauvre roi gobelin qui pensait connaître des choses qui le dépassaient ? Jamais.

      [Saroumane le Blanc, Maître de l'Isengard, Chef du Conseil Blanc et Dieu des Uruk-Hai] Et vous Roi Gorkil de la Moria, que pensez vous de ces rumeurs qui circulent à mon sujet ? Que vous murmure t-on à propos de Saroumane le Blanc ?


    Le mage commençait à prendre goût à cette conversation, peut être que ce semi troll n'était pas si stupide que ça ? Peut être que sa discussion avec le mage allait donner une meilleure image de son espèce ? Ou peut être allait-il finir sous l'emprise de Saroumane comme tant de ses compatriotes ? Ou alors allait-il retomber dans les instincts primaires de son espèce et chercher à tester la fameuse « puissance » de Saroumane ? C'était à lui de voir.

    /// 31 Lignes \\\
    avatar
    Gorkil

    Masculin Date d'inscription : 23/10/2014
    Messages : 43
    Localisation : Moria

    Feuille de personnage
    Pièces: 5.600 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Gorkil le Ven 24 Oct - 23:30

    Ah ! Il nous pousse dans nos retranchements ! Heureusement Papa savait bien parler pour un Gobelin mais y'a des limites à ce qu'il nous a appris. Là on sait plus quoi répondre. On veut qu'il nous parle de l'alliance pas de ces foutues rumeurs ! Pourquoi avons nos commencés à en parler ?! Pourquoi ?! Reprenons nous. Que faire, que dire ? Déjà répondre à sa question, ensuite on avisera. Que pensons nous de ces rumeurs...
    "Nous savons que le nombre d'Orques a baissé dans les grottes avoisinant la Moria... Et certains disaient se tourner vers le Magicien Blanc. Je me fiche de ces rumeurs. Je viens voir le Grand Saroumane, afin qu'il m'accorde les accords que je lui propose et qui pourraient nous unir."

    Voilà qu'on se répète ! Oh et puis tant pis. Il la veut cette alliance, si les Orques et les Gobelins vont voir cet homme blanc c'est pour une bonne raison et l'avoir comme soutient serai juste... merveilleux. Les Elfes entourant nos montagnes, il serait bon que le Magicien Blanc puisse nous aider à nous défendre en cas d'attaque. En contre partie, nous pourrions aussi l'aider. Nos soldats sont peut être mal armé à côté des Humains mais nous sommes légion. On regarde le Saroumane, on s'impatiente et derrière aussi d'ailleurs, mais on peut rien faire car en face se trouve un magicien et ces gens là sont bien plus dangereux qu' une armée entière. Il faut donc se soumettre, comment est ce que les Orques l'appelait déjà... Ah oui: Divinité. Alors ainsi, c'est un Dieu eh bien qu'il le prouve.
    "Grand Saroumane, quelques uns parlent de vous en employant le terme... divinité. Pouvez vous nous prouver ce qu'il est ? Pouvez vous... invoquer la pluie ?"

    Si il sait le faire alors il mérite bien son nom et nous serions fou de ne pas le traiter comme Dieu après cela car c'est bel et bien ce qu'il est !
    Tous regardaient le magicien, attendant la pluie ou alors l'échec cuisant d'un vieil homme rabougri... A voir. Il faudrait même créer un culte, ce serait un nouveau moyen d'asseoir son autorité sur la forteresse. Les âmes viles qui ne servent pas leur Roi sont prises par Saroumane. Voilà un nouvel artifice qui en plus du Balrog terrifiera encore plus ces vermines rampantes qui fuient dès que l'on baisse sa garde mais ce temps là est révolu, on ne fuit que quand il y a des raisons et là il y en a une: Saroumane, devant nous qui peut en un mot nous détruire bien mieux qu'une lance ou qu'une épée.
    avatar
    Saroumane le Blanc

    Masculin Date de naissance : 20/12/1998
    Date d'inscription : 27/09/2014
    Age : 18
    Messages : 120

    Feuille de personnage
    Pièces: 16 500 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Saroumane le Blanc le Sam 25 Oct - 20:08

    Le Roi de la Moria ne s'attendait visiblement pas à ce que Saroumane veuille entamer la discussion, mais après tout ? Cette vermine des cavernes avait commencé lui même à parler des rumeurs qui circuleraient à propos de Saroumane, finalement après une petite réflexion, le Semi-troll parvint enfin à reprendre la parole pour annoncer une nouvelle son intention d'obtenir des accords de la part du Grand Saroumane avec une pointe d'espoir dans ses yeux globuleux, le magicien le regarda de nouveau, lui et ses semblables semblaient perdre patience et pour cause, une certaine agitation commençait à se faire dans les rangs de la fameuse escorte de Gorkil. Le magicien blanc se demandait bien ce qu'il adviendrait si jamais il faisait trop patienter les créatures, ces derniers s'entretueraient-elles ? Ou tenterait t-elle de s'en prendre à lui pour lui forcer la main ? Les Gobelins étaient des créatures imprévisibles et qui sait ce qui pourrait advenir si cette rencontre tournait en confrontation, non, il n'avait pas peur puisqu'il savait qu'il pourrait sans mal les mettre en déroute grâce à sa magie ou à sa Voix, mais cela pourrait être... amusant ? Non. Saroumane avait besoin de serviteurs et « d'alliés » dans sa quête de pouvoir à l'ouest et cette créature représentait une excellente opportunité, sans compter qu'il se disait que ce dernier gagnait en puissance et qu'il ne tarderait pas à représenter une force plus qu'importante dans le Nord, dans ses montagnes brumeuses qui abritait des milliers et des milliers de créatures rampants tels des vers.

    Le souverain des profondeurs de la Mine de la Moria reprit la parole, tiens donc, même en Moria certains parlaient de Saroumane comme d'une divinité au grands pouvoirs ? Le semi troll demandait des preuves ? Il voulait des preuves sur la puissance de son interlocuteur ? Et pour cela... il voulait que Saroumane invoque la pluie ? Le chef des Istaris laissa échapper un petit sourire à la demande de son « invité » et lui répondit :

      [Saroumane le Blanc, Maître de l'Isengard, Chef du Conseil Blanc et Dieu des Uruk-Hai] Ainsi donc tu as entendu parler de mes pouvoirs ? Eh bien soit, si tel est ta demande alors je ferais tomber la pluie sur cette clairière.


    Tout les gobelins avaient cessés leurs agitations et avaient reportés leur attention sur le Maiar, ce dernier se contenta de concentrer son esprit avant de frapper doucement le sol de son bâton. Tout les gobelins se mirent soudain à regarder autour d'eux, à attendre la dite pluie et alors qu'ils commençaient à s'agiter au bout de quelques secondes d'attente, des gouttes se mirent à tomber sur la clairière puis l'intensité augmenta jusqu'à ce qu'il se mette à tomber des trombes d'eaux et alors qu'un éclair venait de tonner dans le ciel, le magicien reprit à l'encontre du Roi Gobelin :

      [Saroumane le Blanc, Maître de l'Isengard, Chef du Conseil Blanc et Dieu des Uruk-Hai] Voilà donc ce que tu m'as demandé. Dis moi, que m'offriras tu en échange de ma bénédiction et de cette « alliance » entre l'Isengard et la Moria ?


    La Moria pourrait être utile en effet, l'activité des Dùnedains augmentaient ces derniers temps de l'autre côté Gwathlo, mais ça, le Semi troll l'ignorait. Alors que voulait-il offrir au Magicien Blanc pour que ce dernier daigne prendre en considération sa proposition d'alliance ? La balle était dans le camp des vermines, allait-il la renvoyer correctement ? Ou alors allait-il passer à côté d'une occasion inespéré ? Non, les discussions étaient bien engagés et il serait dommage, vraiment très dommage pour Gorkil de laisser passer une telle opportunité.

    /// 31 Lignes \\\
    avatar
    Gorkil

    Masculin Date d'inscription : 23/10/2014
    Messages : 43
    Localisation : Moria

    Feuille de personnage
    Pièces: 5.600 PO
    Équipement:
    Armée recrutée:

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Gorkil le Dim 26 Oct - 15:32

    Alors on attend que ce monsieur blanc nous fasse de la pluie. Honnêtement, personne n'y croyait; comment un simple être humain pouvait faire tomber la pluie ? Alors on le regarde mais on dit rien. Il donne un petit coup sur le sol, ça nous intrigue car rien ne se produit. Alors qu'on allait contester ces pouvoirs, une goutte tomba sur notre crâne. Qu'est ce que ? Mais... Il pleut ! Maintenant c'est au vent de se lever et même à un éclair d'éclater dans le ciel, comment est-ce possible ?! Tous voient là un Dieu !
    "Mais... vous... vous l'avez fais..."

    On incline la tête, tous font de même comprenant que cette créature est une des premières, un être aux grands pouvoirs. Les Orques n'avaient pas mentis. Saroumane est réellement un Dieu, peut être au même type que Sauron. Il fallait lui offrir quelque chose. Mais quoi ? Déjà la promesse d'une aide réciproque, l'apport de toute aide possible voir même... Un culte ?
    "Ô grand Saroumane, divinité de ces lieux. Nous vous offrons toute l'aide que nous pouvons vous apporter. Nous établirons un culte à Vous, Divinité de cette terre. Toutes vos demandes seront réalisées. Que ce soit une aide militaire, une main d'oeuvre, des armes et de la nourriture."

    On s'incline encore très bas. Comment a t-il pu faire tomber la pluie ? C'est un mélange d'admiration d'incompréhension et de... peur dans le regard du Roi. Il sait qu'il est désormais devant un Dieu avec un escorte ne valant rien à côté de ses pouvoirs. La mort les guettes, on sait pas trop quoi lui offrir. On veut tout lui offrir justement pour cette alliance qui serait bien plus que bénéfique pour la Moria que pour l'Isengard cela le point du vu du semi-Troll. Il ne savait pas qu'une guerre se préparait, il le devinait et la voyait encore loin. En effet, Gorkil le Terrible voit plutôt le temps d'accroître sa force pour quand l'heure viendra, déferler vers la forteresse d'Amon Sûl, puis envahir Erebor, les Montagnes Bleu et les Monts de Fer. Il ne faut pas croire le Roi dépourvu d'ambition, les refuges Nains et Humains devront se préparer au déferlement des hordes Gobelines comme des insectes détruisant tout sur leur passage.
    "Dîtes nous ce que vous désirez et nous le ferons. Ô Grand Saroumane."

    Contenu sponsorisé

    Re: [FlashBack] Un futur prometteur... Ou pas

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 9:20